subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link
subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

Schéma de fonctionnement

small logo

Avant de comprendre comment fonctionne une installation ATANEO, il est important de connaître le fonctionnement général d'une installation "classique"

Pour ce faire, voici la définition de l'incinération fournie par le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie :

"L’incinération consiste à brûler les ordures ménagères dans des fours spéciaux adaptés à leurs caractéristiques (composition, taux d’humidité). Le démarrage de l’installation nécessite un apport de combustible. Par la suite, l’alimentation en déchets permet l’auto-combustion. L’incinération permet une réduction de 70 % de la masse des déchets entrants et de 90 % du volume. La combustion doit être menée dans des conditions optimales et doit être assortie d’un traitement performant des fumées.

 Les résidus de l’incinération se répartissent en deux catégories :

  • les mâchefers (fraction solide des déchets qui résultent de leur combustion )
  • les résidus du traitement des fumées

La combustion produisant de l’énergie, celle-ci peut être récupérée et valorisée. La valorisation de l’énergie produite peut se faire sous forme de chaleur, d’électricité ou d’une combinaison de ces deux formes (la cogénération)."

Le fonctionnement d'une telle installation peut être schématisé comme suit (cliquez pour agrandir l'image) :
small logo

Notre concept

Une installation ATANEO est un concentré de technologie en complète rupture avec ce qui se fait habituellement. Nous ne nous contentons pas de détruire des déchets, notre but est d'en extraire tous les éléments qui les constituent et de les valoriser séparemment. Notre procédé n'émet donc aucun résidu ni aucune pollution.

De plus, une fois que le processus est initié, l'installation est totalement auto-suffisante, elle produit sa propre électricité, sa propre énergie thermique et elle extrait les gaz qui lui sont nécessaires de l'air grâce à de nombreux procédés uniques à très hauts rendements. Tout ce qui est émis par l'installation est purifié et valorisé ! Grâce au rendement exceptionnel de nos installations, nous produirons de nombreux éléments essentiels à l'industrie d'aujourd'hui et de demain (métaux, gaz rares, molécules organiques, ...).

A propos d'ATANEO FRANCE De sa création à aujourd'hui, notre société a beaucoup évolué.
Vous désirez en apprendre plus sur ATANEO FRANCE ?

Schéma de fonctionnement Vous désirez vous représenter le fonctionnement de notre procédé ? Ce schéma vous aidera sûrement.

Point Presse La presse parle d'ATANEO FRANCE. Consultez nos archives.

Soutenez-nous Vous êtes intéressés par notre procédé et voulez apporter votre soutien ?

Nous contacter | ©2012-2013 ATANEO FRANCE